Uploaded by fitriaaannisa

UAS IBM Anisa Fitria 2B

advertisement
UAS
Mata
Kuliah
Interaksi Belajar Mengajar
Nama
: Anisa Fitria
No. Reg : 2315160411
Kelas
:2B
LES ÉLEMENTS DE L'ENSEIGNEMENT DE L'INTÉRACTION DE
PRODUCTION ORALE IV
L'ABSTRAIT.
L'activité de processus d'apprentissage dans l'enseignement
production orale IV par l'utilisation d'approche communicatives
aux
étudiants en langue française de classe 2 b, faculté langue et art, UNJ. Le
but de cet article est de connaître le processus d'enseignement et
d'apprentissage en utilisant une approche communicative. Le type de
méthode qui est fait par l'observation directe. Le français est la deuxième
langue la plus parlée au monde. dans ce cas bien sûr, le rôle de
l'engagement à parler est nécessaire pour que la communication
fonctionne correctement. donc le rôle de l'enseignement de la production
orale dans l'enseignement du français est très important. Hélène Sorez
affirme : « S’exprimer oralement, c’est transmettre des messages,
généralement aux autres, en utilisant principalement la parole comme
moyen de communication » (Sorez Hélène, 1995, p.5). Production orale
dans FLE a quelques characteristique ce sont l’émetteur et le récepteur
sont en présence l’un de l’autre, d’autres éléments sont importants comme
l’expression du visage et les gestes, le vocabulaire est souvent familier, la
grammaire est peu élaborée et la communication orale se caractérise par
sa spontanéité. Le but de cet article est d'observer comment se déroule le
processus d'apprentissage de la production orale 4 et d'observer
l'interaction entre l'enseignant et les apprenants. L'utilisation d'une
approche communicative pour apprendre production orale 4 peut être très
efficace.
Mots-clé: production orale 4, approche communicative
L'INTRODUCTION
Fondamentalement, l'éducation est une interaction qui se produit
entre les éducateurs et les apprenants pour atteindre les objectifs
d'apprentissage dans un environnement particulier. dans ce cas, le besoin
d'une supervision adéquate pour l'apprentissage peut être atteint et bien
fonctionner. le but du cours d'éducation pour développer toutes sortes
d'apprenants potentiels et le diriger vers une direction plus positive.
Il
est
neccésaire
d'avoir
l'interaction
dans
le
processus
d'apprentissage entre les éducateurs et les apprenants. Alors l’interaction
est un concept nomade qui, apparu d’abord dans le domaine des sciences
de la nature et de la vie pour référer à l’action de plusieurs objets ou
phénomènes l’un sur l’autre, a été introduit dans le champ des sciences
humaines dans la seconde moitié du XXe siècle. Le terme interaction
désigne alors “toute action conjointe, conflictuelle et/ou coopérative,
mettant en présence deux ou plus de deux acteurs” (Vion, 1992, p. 17).
L’enseignement et les pratiques qui y sont associées (Kruger &
Tomasello, 1996 ; Strauss, 2005) sont des activités sociales complexes,
soutenues ou facilitées par de nombreux processus cognitifs et capacités
parmi lesquels le langage, l’étayage, la lecture des intentions d’autrui.
Après avoir lu sur la définition de l'interaction et de l'enseignement, alors
nous pouvons conclure que l'interaction de l'enseignement et de
l'apprentissage est une activité entreprise entre les enseignants et les
apprenants pour atteindre certains objectifs éducatifs, pour que les
apprenants puissent changer dans une meilleure direction
la tâche d'un enseignant est d'amener les apprenants à être plus
mûrs et à développer les différents potentiels de chaque apprenant à
travers l'interaction de l'enseignement et de l'apprentissage. Bien sür
chaque l'enseignement a sa propre façon pour enseigner les apprenants.
Dans cet article, nous discuterons de l'interaction de l'apprentissage
de l'enseignement sur les cours de production orale IV en classe 2 b de
l'année académique 2017-2018. l'enseignante de ce cours est Mme.
Amalia saleh. Production orale est le sujet obligatoire du programme
d'études de langue française qui est inclus dans 4 compétences. La
production orale est la capacité que
les apprenants doivent posséder
pour exprimer des mots en français afin que la communication puisse bien
fonctionner. le but de ce cours est pour que les étudiants puissent parler
couramment le français et communiquer bien cette langue dans toutes les
situations.
À mon observation
pendant 5
mois, je trouve
que
l'enseignement de la production orale 4 utilise l'approche communicative
et toutes les informations dans cet article obtenu par la methodologie de
l'observation.
Alors comment l'interaction de l'enseignement dans le cours production
orale IV ?
LES THÉORIES
Selon Chomsky apprendre c'est se placer du côté de la
performance, chez Piaget c'est reconstruire intégralement la langue et
l'objet de l'apprentissage en considérant que, cognitivement, le cerveau
est vierge et que les facultés d'apprentissage relèvent de la stratégie.
Alors que selon Vigotsky, l'apprentissage ne peut pas être fait sans un
contexte ; il ne se construit qu'en interaction avec le contexte
(interactionnisme). Les processus interactionnels constituent les premières
étapes de processus acquisitionnels : il faut créer et gérer en commun des
savoir-faire, du discours. C'est le concept Vigotskien d'apprentissage.
(https://www.memoireonline.com/09/10/3880/Linteraction-danslapprentissage-en-classe-de-franais-langue-etrangere.html)
Conformément à ce que j'ai décrit dans l'introduction que sur
l'enseignement du cours de la production orale 4 en utilisant une approche
communicative. C'est pourquoi ici, je serais expliquer sur la composante
de l'approche communicative selon le modèle de M. Canale et M. Swain,
que les modèles ultérieurs ont souvent pris comme point de départ, alors il
y a 4 compsantes de la compétence de communication.

À un extrême du modèle, une composante grammaticale, qui sera
aussi dite ultérieurement composante linguistique.

Une composante sociolinguistique

Une composante discursive

Une composante stratégique de nature cognitive.
Ce qu'on peut savoir que le but à atteindre dans la production orale 4
est que les étudiants puissent atteindre le niveau a2. Le CECR décrit
l'utilisateur de niveau A2 comme étant capable d'accomplir les tâches
langagière pour comprendre parler, il faut que les étudiants prennent part
à une conversation par communiquer lors de tâches simples et habituelles
ne demandant qu'un échange d'informations simple et direct sur des
sujets et des activités familiers. Le deuxième c'est ils peuvent s'exprimer
oralement en continu. Par exemple ils peuvent utiliser une série de
phrases ou d'expressions pour décrire en termes simples leur famille et
d'autres gens, leurs conditions de vie, leur formation et leur activité
professionnelle actuelle ou récente.
(http://www.delfdalf.fr/niveau-a2-du-cecr-cadre-europeen-commun-dereference-pour-les-langues.html)
LA MÉTHODOLOGIE
J'ai fait cet article en utilisant la méthodologie observation direct et
toutes les données que je reçois pour cet article proviennent de mon
observation dans la classe 2 b la programme d'éducation en langue
française, faculté de langue et d'art, unj Cela veut dire pendant environ 5
mois, j'ai asisté dans cette classe. J'essai observer qu'est-ce qu'il-t-arrive
et comment l'interaction entre l'enseignant et les apprenants.
LES RESULTATS OU LES DISCUSSIONS
l'interaction qui s'est passé dans la production orale 4 fonctionnent
assez bien parce que les étudiants ont été capables de s'adapter à la
langue française et à ce niveau, leurs connaissances sur la langue
française sont plus larges qu'avant. Dans mon observation dans mon
propre classe, c'est la classe 2b, je trouve que mon professeur utilise
l'approche communicative pour enseigner la production orale 4. Cela peut
être vu à partir de certaines caractéristiques de l'approche communicative
appliquée directement par l'enseignant. J'ai capté quelques principes
retenus dans l'approche communicative basé sur le livre "La classe de
langue" ce sont:

La centration sur l'apprenant
Basé sur cet approche, l'enseignement est centrée sur
l'apprenant. Dans ma classe il y a toujours la discussion, c'est pour
que tous les étudiants puissent être actifs dans la classe. Pas
seuleument ça mais aussi il y a l'exposé devant la classe pour
expliquer quelques suject par exemple. En apprenant chaque
étudiant est obligé de parler à chaque réunion et donner un avis ou
une question. si on le voit, il y a des étudiants qui n'ont pas parlé ou
donné d'opinion, d'habitude madame Amalia lui a demandé de lire
le texte. cela signifiait que tous les étudiants soient toujours actifs
dans l'apprentissage.

Le rôle de l'enseignant
quand il y a du nouveau suject, le rôle de l'enseignant fournit
juste un peu de compréhension que la compréhension plus tard
sera étendue par les étudiants avec les résultats de la discussion.
par exemple il y a une discussion sur les soins de l'environnement,
madame Amalia ne conduit que quelque chose qui donne à chaque
étudiant une question de ce qu'il se soucie de l'environnement alors
les autres étudiants sont libres de donner une autre opinion ou
veulent ajouter. Madame Amalia n'a jamais dit que notre opinion
était fausse, mais plus tard, à la fin, elle fera des commentaires et
sera conclu ensemble lorsque toutes les idées auront été
recueillies.

Les activité communicatives
la majorité des activités de classe impliquent une intention
de
communication.
Ce
qui
caractérise
une
acrivité
de
communicative, c'est selon morrow que: elle transmet de
l'information. Ça veut dire dans la classe il y a un interaction active.
Par exemple Mme amalia demande
qui ne comprend pas ce
qu'elle expliquer sur l'environement après ça les étudiants
répondent, est-ce qu'ils comprennent ou pas. Ou bien d'habitude
Mme. Amalia demande sur un nouveau suject par exemple "d'après
vous, défi pou la terre c'est quoi" et puis nous donnerons notre
opinion sur ça. Alors ici, notre professeur toujours essaie entraîne
une rétroaction ou un "feedback" dans la classe.

Le traitement de la grammaire
dès l'approche communicative, le travail grammatical fait une
large part à la grammaire explicite. Contrairement à l'approche sgav
qui privilégie l'apprentissage de la grammaire et la donne
directement au début de la leçon sans donner aux élèves l'occasion
de l'observer en premier. Dans l'approche communicative, les
étudiants sont laissés à observer et à conclure afin que leurs
connaissances soient plus larges et plus faciles à saisir. Par
exemple, madame Amalia nous a d'abord parlé de l'utilisation de
l'imparfait dans la phrase, elle a donné la formule alors chaque
étudiant doit donner une phrase en utilisant imparfait. de là, nous
pouvons observer et si quelque chose ne va pas, madame Amalia
nous dit comment c'est correct et à la fin nous pouvons conclure
ensemble.
LA CONCLUSION
L'intetaction est une relation qui se produit entre deux personnes ou
plus. l'interaction fonctionne bien si la communication se passe bien aussi.
dans le processus d'apprentissage, il faudrait une bonne interaction et une
bonne communication pour que le but de l'apprentissage puisse être
atteint. après avoir observé, j'ai trouvé que pour être un enseignant
beaucoup de choses que nous devons comprendre et avoir. surtout en
tant que professeur de langue étrangère, nous devrions être en mesure de
trouver
un
moyen
d'interagir
bien
avec
l'apprenant.
parce
que
l'enseignement des langues étrangères a besoin d'une étape, ne peut pas
être directement donné le matériel juste alors les étudiants comprendront.
surtout dans l'enseignement de la langue. la tâche d'un enseignant n'est
pas seulement d'enseigner la grammaire, mais aussi de comprendre la
nature de chaque individu parce que chaque étidiant a des capacités
différentes. dans ce cas, susciter le désir de chaque étudiant de parler une
langue
étrangère
n'est
certainement pas facile. le premier
enseignant devrait être capable de
comprendre facilement afin que les
apprenants puissent comprendre
facilement aussi, puis comprendre
le personnage car parfois il y a des
étudiants qui ont peur lorsqu'on
leur
demande
certainement
de
pas
parler,
forcés,
et
mais
essayez d'une autre façon efficace comme un matériel donné qui est facile
et toujours motivé et encouragé. Il faut non seulement un sens de
l'humour dans l'enseignement, mais aussi inspirer l'esprit d'apprentissage
et donner une impression différente. ainsi l'utilisation de l'approche
communicative dans l'enseignement de production orale 4 est très efficace
et efficiente, en raison des caractéristiques de l'approche communicative
qui nécessite que l'apprenant soit plus actif que l'enseignant. bien sûr, cela
rend l'apprenant beaucoup plus motivé pour parler et découvrir en
observant à l'avance ce qu'il va apprendre que l'enseignant donne
directement le sujet d'apprentissage.
LES DOCUMENTATIONS
Explication de l'image: la première image de l'un des étudiants vient à
l'avant pour expliquer comment sauver la terre des dommages naturels.
Le
deuxième
professeurs
image
explique
c'est
le
sur
le
grammaire.
LES RÉFÉRENCES
http://khouasweb.123.fr/index.php/ressources/didactique/pedagogie/546comment-enseigner-lexpression-orale
https://journals.openedition.org/rfp/2098
https://edupass.hypotheses.org/1080
(http://www.delfdalf.fr/niveau-a2-du-cecr-cadre-europeen-commun-dereference-pour-les-langues.html)
https://www.memoireonline.com/09/10/3880/Linteraction-danslapprentissage-en-classe-de-franais-langue-etrangere.html
TAGLIANTE, Christine, 1994. La classe de langue. Paris: CLE
International, 191 p. La classe.
BEACCO, Jc, 2007. L'approche par compétence dans l'enseignement des
langues. Paris: Didier. Chapitre 4, les composantes de la compétence à
communiquer langagièrement, p.80-81.
Download
Random flashcards
Create flashcards